Unspoken Image
Oeuvres & Textes

Mon univers est assez onirique, c'est un univers où je me réfugie très souvent et qui occupe une place primordiale dans ma vie. Un monde imprégné de mes rêves, de mes questions existentielles, de mes peurs ainsi que de mon désordre intérieur. L'évasion par le rêve et l'imagination est une sorte d'ivresse qui me permet de m'envoler vers mon idéal, un idéal que je sais inatteignable. Pour moi, la photographie ne s’envisage pas comme une simple représentation du réel mais plutôt un  moyen d’accéder à une autre réalité.

La photographie n'est pas une production d'images innocentes ou hasardeuses. Pour moi elle n'est pas la simple représentation de la réalité ou de la nature. Il s'agit d'un langage relativement structuré dans ses formes et ses significations. J'explore les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le présent et le passé, le corps et âme, la nature et les espaces urbains, les grands horizons et les espaces fermés.

Je recherche tout ce qui est du domaine du merveilleux et du fantastique. Créer des images avec des êtres ; des visages, des mains, des lumières et des objets que l'on place à sa guise. D'où les truquages qui sont nombreux et volontaires, ils sont des moyens d'expression.  J'insiste sur les possibilités multiples offertes par le truquage : la surimpression, la symétrie, le montage, tout ça dans le but de créer l'illusion.



-----------------------------------------------



Le travail d'Anne-Laure Etienne (alias Unspoken Image) est comme une plongée vers un ailleurs chimérique. On vogue loin vers des mirages aux couleurs âcres. Il n'y a plus de repère et cet ailleurs devient un royaume propice à nos rêveries. C'est un voyage en apesanteur. C'est un voyage hors du temps. C'est un voyage entre l'image, elle et vous. On se laisse surprendre par cette photographie-peinture influencée par le surréalisme, on reste songeur devant certaines images, on s'invente une histoire. Anne-Laure Etienne, déroge les frontières entre le réel et le rêve, entre le rationnel et la folie.


Quelle serait ta définition de la photographie ?

"Je dirais que la photographie n'est pas une production d'images innocentes ou hasardeuses. Pour moi elle n'est pas la simple représentation de la réalité ou de la nature. Il s'agit d'un langage relativement structuré dans ses formes et ses significations."


... Et celle de photoshop ?

"Photoshop ouvre un champ illimité de possibilités. Retoucher mes photos est une façon pour moi de parfaire l'univers et l'ambiance que je souhaite installer. Je pense que c'est primordial lorsque l'on s'adonne au numérique, qui offre une image plutôt lisse et fade lorsqu'elle est naturelle. J'insiste sur les possibilités multiples offertes par le truquage : la surimpression, la symétrie, le montage, tout ça dans le but de créer l'illusion."

 "J'ai toujours aimé collectionner les images. Quand j'étais petite, je passais des heures entières à découper des photos dans des magazines ou des bouquins. Je fabriquais des livres, où je collais tout ce qui me plaisait. Plus tard c'était les murs de ma chambre que je placardais. Vers l'âge de 16 ans, je prenais l'appareil de ma sœur en cachette pour flasher mes copains. Je ne voulais rien oublier, ni personne. Je me disais que je pouvais enfin me façonner mes propres images, des souvenirs, garder une trace palpable de tout ça. Aujourd'hui, je n'arrive plus à concevoir la photographie de la même manière. Cette obsession de figer tous les instants n'existe presque plus. Je ne contrôle pas cette substance aussi volatile et indicible qu'est le temps."


Une partie de ton travail est extrêmement "photoshopé", non par soucis de masquer les boutons de tes modèles, mais bien pour créer de véritables tableaux. Une dimension quasi fantomatique. On ne sait plus si c’est un cauchemar ou si on est sous acide. Tu t’amuses à jouer avec nos sens, non ?

"J'explore les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le présent et le passé... Je recherche tout ce qui est du domaine du merveilleux et du fantastique. Rien n'est plus beau que de créer des images avec des êtres ; des visages, des mains, des lumières et des objets que l'on place à sa guise. D'où les truquages qui sont nombreux et volontaires, ils sont des moyens d'expression. Dans un certain contexte, j'utilise beaucoup la symétrie, qui a pour but d'éveiller l'imagination chez celui qui regarde l'image, et qui laisse au spectateur la libre interprétation de ce qu'il regarde."

 Tes photo-tableaux sont comme des songes, c’est un « rendez vous improvisé sous la lune » comme dirait l’autre. Tu arrives à nous amener ailleurs, un photographe t’a-t-il donné envie de t’essayer à ce genre de composition je pense à Leif Podhajsky ?

"Je dirais que mes influences musicales ont eu une énorme incidence sur ma façon de travailler. J'insiste de plus en plus sur le côté "visuel". J'ai toujours été fascinée par les pochettes de CD, jacquettes et vinyles… D'où ma passion pour le format carré. J'aime énormément le travail de Podhasjsky, que j'ai découvert avec l'album Innerspeaker de Tame Impala."


 ...D'ailleurs, quelles sont tes influences ?

"Je suis complètement fanatique d'illustration, et je suis en admiration devant le travail d'Elzo Durt, Aleksandra Waliszewska, Meyoko, Soyalegato, Julia Pott (qui fait aussi de fabuleuses vidéos), Tom Dilly Littleson, Marcel Chirnoaga, Redmer Hoekstra…
Côté photographie, ils sont nombreux à me couper le souffle : Alison Scarpulla, Kirsty Mitchell, Nynewe, Jan Durina, Platonov Pavel, Katerina Plotnikova, Pierre Molinier, Kalliope Amorphous, AËla Labbé, Sally Mann, Sarolta Ban, Oel Peter Witkin, Arno Rafael Minkkinen, Ralph Eugene Meatyard, Matt Wisniewski, Irina Ionesco, Deborah Turbeville, Olivier Valsecchi, Jon Estwards, Saul Steinberg ( illustrateur également ), Arthur Tress, Brooke Shaden, Eugenio Recuenco, Kimiko Yoshida, Roberto Kusterle, Sarah Moon, Désirée Dolron, Helmut Newton, Philippe Ramette, Pierre Debusschere.  et tant d'autres, mais par dessus tout, la fameuse Francesca Woodman…..
En graphisme : Cristiana Couceiro, Julien Pacaud…
Côté peinture, je suis charmée par le surréalisme de René Magritte, et Dali..."


Capter l’instant, montrer l’originalité, tu rends une sorte d’hommage à Berlin par le biais de tes photos de tag. Parles-nous de ce séjour ? Que retiens-tu de cette ville cosmopolite ?

"Cette série numérique a été réalisée en parallèle avec une série argentique, qui ne verra malheureusement jamais le jour. Berlin, c'était une expérience formidable. C'est véritablement une ville libre d'art et de culture. Cette une ville pleine d'atouts, il y en a vraiment pour tous les goûts. C'est un endroit où il fait bon vivre, qu'il fasse froid ou qu'il fasse chaud.
Et le Street Art ? Quand il s'agit de Street Art, Berlin s'impose un peu comme un évidence… Graffitis, collages, affiches, installations… Je dirais que l'occupation des bâtiments désertés par les artistes a redonné un second souffle, une seconde vie à ces murs."


En plus de tout ça, tu as réalisé en novembre un clip pour les Transgunner, peux-tu nous en parler un peu plus ?

"Je crois que c'est l'un des plus gros projets qui m'ait été confié. J'avais déjà réalisé un clip pour Léon quelques mois auparavant, mais pour les Transgunner il s'agissait d'une toute autre histoire. C'était un peu le gros stress, car je n'avais encore jamais réalisé d'images à main levée. Les images ont été tournées en Ardèche. Le tournage a duré quatre jours. Il nous restait à peine une semaine pour faire le montage
J'imaginais déjà plus ou moins l'esthétique et la texture que je voulais donner. On ne voulait pas un résultat trop clean,  alors on a essayé de se débrouiller avec les moyens du bords, des trucages simples pour créer l'illusion (miroirs, voiles, effets de lumière…)
Ce clip est composé de fragments d'images saccadées, d'instants volés, un peu maladroits. C'est l'histoire de trois jeunes hommes errants dans la nature, et de leur rapport face au monde, de cet équilibre toujours un peu fragile entre l'univers et nous. Un univers avec ses propres lois, ses propres tentations et son climat. Les personnages, unifiés à la nature, s'adonnent à des pratiques "rituelles", ces pratiques impliquent un retour aux origines, les frontières et les règles habituelles sont abolies."

 Pour le projet Léon, Mathieu Rothwiller t’as choisi pour gérer toute la charte visuelle du projet (photos, affiches, clip), qu’as-tu  à nous raconter sur ce projet ?

Le projet Leon me tient beaucoup à cœur  avec Mathieu on travaille ensemble depuis le début. Il a prit contact avec moi il y a environ un an et on se quitte plus. Je suis heureuse que l'on se soit croisés car nous nous retrouvons sur la plupart de nos idées. C'est un vrai bonheur de bosser avec lui.

 Quels sont tes projets à venir ?

Pour le moment je souhaite encore me perfectionner, faire des photos, encore et encore… Peut être un bouquin.

Pour finir, quelles sont tes influences musicales ?

Rock psychédélique, expérimental  progressif, underground, stoner rock… Mes dernières découvertes, The Lumerians ( encore des clips incroyables), Psychic Ills, Maserati, Tweak Bird, 1000mods, Grizzly Bear, Goat, Moon Duo, Fan depuis toujours des Joy Division, The Cure, The Kills, Interpol… Quelques groupes: Mars Red Sky, Julien Pras, Black Mountain, Sleepy Sun, Chad VanGaalen, Fleet Foxes, Brian Jonestown Massacre, The Black Box Revelation, Black Angels, The Raveonettes… et beaucoup trop d'autres...

Et le mot de la fin ?

Oui, une citation de Jean Cocteau, tirée du film de la Belle et la Bête, qui a marqué mon enfance… « L’enfance croit ce qu’on lui raconte et ne le met pas en doute. Elle croit qu’une rose qu’on cueille peut attirer des drames dans une famille. Elle croit que les mains d’une bête humaine qui tue se mettent à fumer et que cette bête en a honte lorsqu’une jeune fille habite sa maison. Elle croit mille autres choses bien naïves. C’est un peu de cette naïveté que je vous demande et, pour nous porter chance à tous, laissez- moi vous dire quatre mots magiques, véritable « sésame ouvre-toi » de l’enfance : IL ETAIT UNE FOIS... »


Sarah B.

  • Voir :

  • 60 x 60 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    420,00 €
    Disponible

  • 40 x 40 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    350,00 €
    Disponible

  • 50 x 50 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    380,00 €
    Disponible

  • 50 x 50 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    380,00 €
    Disponible

  • 60 x 60 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    420,00 €
    Disponible

  • 40 x 40 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    350,00 €
    Disponible

  • 60 x 40 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    380,00 €
    Disponible

  • 60 x 40 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    380,00 €
    Disponible

  • 50 x 50 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    380,00 €
    Disponible

  • 50 x 50 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    380,00 €
    Disponible

  • 40 x 40 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    350,00 €
    Disponible

  • 40 x 40 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    350,00 €
    Disponible

  • 40 x 40 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    350,00 €
    Disponible

  • 40 x 40 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    350,00 €
    Disponible

  • 60 x 40 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    380,00 €
    Disponible

  • 50 x 75 cm

    L'être humain est le principal sujet des oeuvres de la talentueuse photographe Anne-Laure Etienne, alias Unspoken Image. La Photographie n'est pas la simple représentation de la réalité mais un langage structuré dans ses formes et ses significations qui lui permet d'explorer les frontières entre le rationnel et la folie, le rêve et la réalité, le corps et...

    560,00 €
    Disponible
Résultats 1 - 16 sur 16.