Jérôme Liegeois
Oeuvres & Textes

Nyctalopies

​J’ai longtemps imaginé pendant que j’essayais de m’endormir ce voyage à Osaka que je préparais depuis des mois. Je faisais évoluer mon esprit dans le peu de ce que je connaissais déjà au travers des guides touristiques.

Un matin, je me suis réveillé dans une chambre capsule, j’avais réellement projeté mon corps dans une ville lointaine. Le souvenir de mon rêve s’effaçait au fur et à mesure que les secondes filaient. Je me posais la question de comment le corps sélectionne ce que l’on retient et ce que l’on oublie.

J’avais l’intention de devenir maître de ma mémoire, de décider de ce que je retiendrai et de ce que j’oublierai de ce voyage.

Je flânais sur les boulevards autour des buildings aux façades vitrées qui réfléchissaient le soleil et supprimaient les ombres portées. C’était comme si le soleil stagnait au zénith. Des formes graphiques et des couleurs vives se mêlaient dans une ambiance cotonneuse. Dans cette surexposition générale, je n’y voyais presque rien.

Pas d'oeuvres pour cet(te) artiste