Podcast // L'Economie de la Création // Entendez-vous l'Eco ? // France Culture

Podcast  // L'Economie de la Création // Entendez-vous l'Eco ? // France Culture

Cette semaine, nous vous proposons d'écouter un cycle de 4 podcasts particulièrement intéressants consacrés à L'économie de la création. issus de Entendez-vous l'éco ?, une émission présentée sur France Culture par Tiphaine de Rocquigny, du lundi au vedredi de 14h à 15h. 

L'économie de la création  (1/4)

Aux origines de la condition de l'artiste






"Tout portrait qu'on peint avec âme est un portrait non du modèle, mais de l'artiste, écrivait Oscar Wilde. Le statut des artistes, qu'il soit réel ou symbolique, reflète la place qu'accorde une société donnée à la création, en un moment de son histoire.

Cette semaine, on s’intéresse à l’économie de l’art et de la création. « Pour pouvoir créer, encore faut-il au préalable dîner », disait Beaumarchais… Virginia Woolf, elle, estimait que pour écrire, une femme devait disposer de « cinq cents livres de rente et d’une chambre dont la porte est pourvue d’une serrure ».

Entre contingences matérielles des artistes et marché de l’art, quels sont les liens qu’entretiennent l’économie et la création ? C’est ce que l’on va explorer.

Mais d’abord, comment le statut et la condition des artistes ont-ils évolué dans l’histoire ?"


L'économie de la création  (2/4)

Le droit au service de l'oeuvre ?






"Brancusi, Christo, Klein, Buffet, Hugo... Tous ces artistes furent en prise avec la justice, posant la question du respect du droit de l'auteur, de l'originalité de l'oeuvre, et des limites de l'appropriation par ses propriétaires. Tâche ardue pour le juge que de statuer sur les oeuvres de l'esprit.

Deuxième temps de notre semaine consacrée à l’économie de l’art et de la création : aujourd’hui, c’est le droit d’auteur qui va nous intéresser. Un droit qui fait l’objet de multiples litiges mais aussi de questionnements philosophiques. Le droit de la propriété intellectuelle protège-t-il vraiment les œuvres d’art et leurs auteurs ? Peut-il être un obstacle à la création ? Et à quelle conception de l’œuvre et de l’artiste renvoie-t-il ? Voilà les questions qui vont nous occuper dans l’heure qui vient."


L'économie de la création  (3/4)

Les territoires de l'art






"Nous parlons aujourd'hui d’aménagement culturel du territoire et du nouveau rapport entre art et territoire que dessinent les politiques culturelles. Que font les œuvres au territoire, et quel rôle les habitants sont-ils désormais invités à jouer dans la redéfinition du contour de ces œuvres ?

On continue notre excursion dans l’univers de l’art et de la création : après avoir examiné les transformations du statut de l’artiste au cours des siècles, puis interrogé le rôle du droit dans la création, on s’intéresse aujourd’hui à ce que l’art fait au territoire…

Depuis les années 80 et la mise en place de politiques visant à décentraliser l’offre culturelle, quel bilan peut-on tirer de la multiplication des centres d’art contemporain en France ? La démocratisation espérée a-t-elle eu lieu ? Et plus largement, quel nouveau rapport se dessine aujourd’hui entre l’art et les territoires ? "


L'économie de la création  (4/4)

La valeur de l'art contemporain






"Détachées de la simple dimension esthétique, les œuvres d'art contemporain reposent sur des discours et des concepts bien plus difficile à estimer économiquement. Comment dès lors établir une valeur, un prix à ces oeuvres? Quels sont les acteurs et les critères pour juger de la valeur de ces œuvres?

Quatrième et dernier épisode de notre série sur l’économie de la création. Aujourd’hui c’est la valeur de l’art contemporain qui va nous intéresser.

Valeur esthétique d’abord à l’heure où de nombreuses œuvres, de Damien Hirst à Jeff Koons, suscitent le rejet ou la dérision…Valeur marchande ensuite alors qu’une toile de Basquiat a dépassé les 100 millions de dollars aux enchères l’an dernier. En tout, selon le site Artprice, les prix des œuvres contemporaines auraient augmenté de… 1 370 % depuis l’an 2000.

Alors, en ce jour d’ouverture de la FIAC à Paris, qui décide de la valeur d’une œuvre d’art contemporain ? Comment  comprendre l’explosion des prix sur le marché ? Et quels lien la valeur artistique et la valeur marchande entretiennent-elles? "



Laisser une réponse